Le facteur démographique dans la marche de l’Irlande vers la partition (1607-1921)

par Youssef Courbage  Du même auteur

Résumé

Courbage (Youssef). – Le facteur démographique dans la marche de l’Irlande vers la partition (1607-1921) Les relations entre la démographie et la politique sont étudiées dans l’un des contextes historique et géographique où elles confinent à l’archétype : l’Irlande et l’Ulster avant la partition de 1921. Les migrations anglo-écossaises de Grande-Bretagne prennent une coloration confessionnelle à partir du XVIe siècle et la colonisation de peuplement, les Plantations du XVIIe siècle, confortent l’occupation militaire de l’Irlande. En 1659, 18 % des habitants de l’île étaient anglo-écossais, protestants anglicans et presbytériens, 41 % dans la (future) Irlande du Nord plus proche des côtes britanniques. La colonisation démographique fit chuter les catholiques à 70 % en Irlande et 30 % au Nord en 1732. Les projets de W. Petty étaient de transférer les deux tiers des catholiques et de les remplacer par des protestants. Pourtant, les catholiques ne cesseront d’augmenter : 43% de l’Irlande du Nord en 1834 (autant qu’en 1996). Migration et fécondité différenciées expliquent le regain catholique : les migrations furent surtout protestantes, la nuptialité précoce et les descendances abondantes, le fait des catholiques. Cet élan fut toutefois brisé par la généralisation de la règle de l’héritier unique. Le recul du mariage fit chuter la natalité catholique. La grande famine de 1845-1855 amorça les grandes vagues migratoires; exode de 6,5 millions d’Irlandais dont près de 9 sur 10 étaient catholiques. En Irlande du Nord, le nouveau régime démographique naturel et migratoire fut encore plus marqué. Aussi, lors de la partition de 1921, les catholiques étaient 2 fois moins nombreux que les protestants dans les six comtés qui feront l’Irlande du Nord. En revanche, dans les trois autres comtés de l’Ulster, les protestants avaient régressé. La démographie avait balisé le terrain à la double partition : de l’Irlande et de la province d’Ulster.