Concurrence ou solidarité entre «jeunes» et «vieux» : les attitudes des lycéens en France

par Léon Gani  Du même auteur

      Brigitte Baccaïni  Du même auteur

Résumé

Baccaini (Brigitte), Gani (Léon). – Concurrence ou solidarité entre «jeunes» et « vieux » : les attitudes des lycéens en France À partir des résultats d’une enquête menée en 1996 auprès d’élèves de classes terminales (filières générales et technologiques) cet article analyse les opinions des lycéens concernant les relations intergénérationnelles et la place des personnes âgées dans la vie économique et sociale. Les résultats confirment l’existence, chez une majorité d’élèves, d’une crainte de la concurrence exercée par les personnes âgées sur le marché du travail, cette anxiété étant plus forte dans les milieux populaires, dans les filières technologiques et dans les régions où le poids démographique des personnes âgées est le plus important. Les opinions des lycéens quant au rôle des familles dans la prise en charge des personnes âgées paraissent plus nuancées. Ils sont en effet très attachés au soutien affectif des personnes âgées tout en considérant majoritairement que c’est au gouvernement qu’il revient d’assurer leur prise en charge. Il semble par ailleurs que ces attitudes envers les personnes âgées soient liées au niveau de connaissances des élèves sur les questions de population, les lycéens les moins « armés » de ce point de vue faisant plus souvent preuve d’un moindre esprit de solidarité à l’égard des personnes âgées.