Le lien de parenté dans les jeunes générations suisses : lignées, structure et fonctions

par Raphaël Hammer  Du même auteur

      Claudine Burton-Jeangros  Du même auteur

      Jean Kellerhals  Du même auteur

Résumé

Si de récents travaux sociologiques ont étudié les relations intergénérationnelles, le rôle et la place de la parenté pour les jeunes générations demeurent moins explorés. Nous présentons ici les résultats d’une enquête relative au mode d’intégration de jeunes adultes (18-25 ans) dans le réseau familial. On s’intéresse, d’un point de vue relationnel et normatif, à l’importance subjective que revêt pour eux la parenté (hors famille nucléaire). Quelle est la nature des contacts et la qualité des liens avec le groupe de parenté ? Comment se structurent ces échanges ? Quelles fonctions spécifiques remplissent les divers membres de la parenté ? Telles sont les principales lignes directrices que nous avons suivies dans nos analyses, en mettant un accent particulier sur l’appartenance lignagère et générationnelle comme facteur de différenciation des relations familiales. Nous proposons une synthèse à l’aide d’une classification hiérarchique qui permet de dégager une typologie empirique des liens que les jeunes adultes entretiennent avec leur réseau de parenté.