Note de recherche

Les préférences relatives au sexe des enfants : de nouvelles données allemandes

par Karsten Hank  Du même auteur

      Hans-Peter Kohler  Du même auteur

Premières lignes

Les préférences relatives au sexe des enfants peuvent influer sur la fécondité des couples en ce sens que les parents qui souhaitent avoir un ou plusieurs enfants d’un sexe déterminé devraient avoir en moyenne une famille plus nombreuse que s’ils n’avaient aucune préférence (voir, par exemple, Seidl, 1995)1. On pense même que l’influence (…)

Plan de l’article
  • Conclusion