Le réseau familial des personnes âgées de 60 ans ou plus vivant à domicile ou en institution

par Aline Désesquelles  Du même auteur

      Nicolas Brouard  Du même auteur

Résumé

L’Insee a réalisé en 1998 et 1999 l’enquête Handicaps-Incapacités-Dépendance (dite enquête HID) auprès de 15 000 personnes résidant en institution médico-sociale et 17 000 personnes vivant en ménage ordinaire. Le questionnaire de cette enquête explore les incapacités d’origine physique ou psychique dont souffrent les personnes interrogées, mais il aborde également de nombreuses facettes de leurs conditions de vie, et notamment leur environnement familial.
Les résultats présentés dans cet article s’appuient sur ces données, en se limitant aux personnes âgées de 60 ans ou plus. On montre que l’entourage familial des personnes âgées résidant en institution est plus réduit que celui des personnes vivant en ménage ordinaire. Ce « désavantage » des personnes hébergées en institution est l’une des causes de la fréquence plus élevée de l’isolement relationnel observé en institution mais d’autres facteurs interviennent également. En particulier, l’âge et l’existence d’une dépendance qui, on le sait, est le lot de la grande majorité des personnes en institution, sont associés à une moindre intensité des relations avec la famille proche.