Population et environnement en Italie du Nord au XVIe siècle

par Guido Alfani  Du même auteur

Résumé

Il n’y a pas de consensus, jusqu’à présent, sur la manière d’interpréter la dynamique démographique italienne du XVIe siècle. Les divergences tiennent à la diversité des opinions sur la relation entre population et ressources. À partir de 164 séries de baptêmes célébrés dans des paroisses d’Italie du Nord, et en adoptant une perspective comparative, cet article évalue pas à pas l’impact démographique des facteurs environnementaux (localisation en plaine, en montagne ou en zone côtière ; environnement urbain ou rural ; en milieu rural, variété des types d’habitat et des régimes agricoles) et permet de se faire une meilleure idée de la relation entre population et ressources (malthusienne, « boserupienne » ou autre ?). L’article met en évidence une situation complexe, où les facteurs environnementaux et socio-économiques ont un effet non seulement sur les tendances démographiques, mais aussi sur la logique même de la dynamique démographique, et où les progrès de la technologie agricole ne jouent pas toujours un rôle positif sur le plan démographique.