L’économique, le social et le spatial. Les trois dimensions de la surmasculinité juvénile en Inde

par Christophe Z. Guilmoto  Du même auteur

Résumé

L’article propose d’examiner les déterminants de la hausse contemporaine du rapport de masculinité parmi les enfants en Inde à la lumière des données régionales du recensement de 2001. Les disparités marquées entre districts indiens, mises en évidence par la mesure de l’autocorrélation spatiale, sont en effet une clé pour comprendre cette évolution récente. Elles permettent notamment d’évaluer l’influence relative d’un grand nombre de caractéristiques sociales et économiques sur les variations interrégionales du sex-ratio. On met en évidence l’effet propre de la prospérité économique qui apparaît nettement corrélé à la hausse du rapport de masculinité. Une modélisation élargie de ces différences régionales, incorporant la dimension spatiale, permet en outre de démontrer le rôle spécifique joué par la composition sociologique de la population, le développement économique et les phénomènes de diffusion. La conclusion vise à offrir une interprétation de ces différents déterminants de la masculinisation démographique en Inde.