Contrôle social et transmission intergénérationnelle de l’âge au mariage en Hollande rurale de 1850 à 1940

par Jan Van Bavel  Du même auteur

      Jan Kok  Du même auteur

Résumé

Cet article étudie la transmission intergénérationnelle de l’âge au premier mariage de mère en fille en Hollande-du-Nord rurale, entre 1850 et 1940, avant et pendant les premières étapes de transition de la fécondité. À partir d’une base de données détaillée, complétée par la reconstitution des familles des filles émigrées dans les autres provinces, des modèles multiniveaux sont utilisés pour analyser l’effet des caractéristiques familiales des mères sur l’âge au premier mariage des filles. Les résultats montrent une transmission intergénérationnelle de cet âge, mais son effet varie selon la classe sociale et l’appartenance religieuse. On l’observe dans la classe ouvrière et la classe moyenne et supérieure, mais il est quasiment inexistant chez les agriculteurs ; il est très marqué parmi les protestants, mais faible chez les catholiques. La transmission familiale des comportements de fécondité semble plus importante dans les environnements caractérisés par une moindre pression sociale et des décisions plus individualisées.