Les cohortes, outils privilégiés pour l'étude du développement des enfants

La construction d’une cohorte : l’expérience du projet français Elfe

par Claudine Pirus  Du même auteur

      Corinne Bois  Du même auteur

      Marie-Noëlle Dufourg  Du même auteur

      Jean-Louis Lanoë  Du même auteur

      Stéphanie Vandentorren  Du même auteur

      Henri Leridon  Du même auteur

      et l’équipe Elfe  Du même auteur

Résumé

Le projet de mise en place d’une cohorte pluridisciplinaire de 20 000 enfants suivis depuis la naissance jusqu’à l’âge adulte a été lancé en France en 2005. Il résulte de préoccupations de diverses instances publiques – notamment dans le domaine de l’environnement – comme de chercheurs de disciplines variées. L’aboutissement en a été la constitution de la cohorte Elfe, Étude longitudinale française depuis l’enfance, dont le démarrage est prévu en mars/avril 2011. Les auteurs retracent la genèse du projet. La démarche s’est voulue résolument pluridisciplinaire, et un grand nombre d’équipes de recherche ont été associées à l’élaboration du projet, en proposant des questions de recherche dans trois grands domaines : sciences sociales, santé et relations entre santé et environnement. Pour bénéficier au maximum de la puissance de la Life course approach, les observations seront fréquentes (annuelles pendant les premières années). Une place importante est faite aux pères, qui jouent un rôle croissant dans l’éducation et la socialisation des enfants. L’échantillon sera représentatif des naissances de l’année 2011 sur l’ensemble du territoire de France métropolitaine. La grande quantité d’informations collectées et leur caractère très personnel exigent une prudence particulière dans la constitution et la gestion des fichiers pour laquelle une procédure originale est mise en œuvre. Les résultats du suivi d’une cohorte pilote lancée en 2007 sont aussi présentés. Ils concernent plusieurs centaines de familles, dont les enfants ont maintenant 3 ans.