Les cohortes, outils privilégiés pour l'étude du développement des enfants

Les grandes cohortes d’enfants dans le monde

par Claudine Pirus  Du même auteur

      Henri Leridon  Du même auteur

Résumé

Il y a plus de 50 ans, la Grande-Bretagne lançait la première grande cohorte d’enfants devant être suivis de la naissance à l’âge adulte. La cohorte est toujours « active » et l’enquête porte aujourd’hui aussi sur la deuxième génération, c’est-à-dire les enfants des membres de la cohorte 1946. Les dispositifs longitudinaux n’ont cessé depuis lors de se développer à travers le monde. Ce type d’étude permet en effet d’adopter une approche dynamique du développement de l’enfant et de mieux comprendre ses trajectoires à long terme. Les auteurs présentent dans cet article l’expérience d’un ensemble de grandes études longitudinales pluridisciplinaires d’enfants. Ils relèvent la forte diversité des thématiques (l’étude de la santé des enfants en constitue le point commun), des modalités d’échantillonnage (certaines cohortes s’appuient sur des sources statistiques existantes), des intervalles entre vagues successives et des durées de suivi, des méthodes et des taux de succès dans le suivi des familles, et des outils d’enquêtes (qui incluent parfois des prélèvements biologiques). Des données plus précises sur l’attrition dans certaines études sont proposées, ainsi que quelques exemples de résultats scientifiques obtenus. L’annexe présente pour vingt grandes cohortes de façon détaillée la méthodologie, les objectifs, les atouts et les difficultés rencontrées, le rattachement institutionnel et le financement.