Articles

Mesurer les discriminations selon l’apparence : une analyse des contrôles d’identité à Paris

par Fabien Jobard  Du même auteur

      René Lévy  Du même auteur

      John Lamberth  Du même auteur

      Sophie Névanen  Du même auteur

Résumé

L’enquête menée par le Cesdip et l’OSI (Enquête CI) visait à vérifier si la pratique des contrôles d’identité par la police parisienne était empreinte de profilage ethnique (ou racial) et à en fournir, le cas échéant, une estimation chiffrée. Cet article en présente les principaux résultats. L’enquête a été effectuée dans cinq sites parisiens entre octobre 2007 et mai 2008. Elle a consisté à décrire la population présente dans ces lieux, puis à y observer discrètement les contrôles d’identité pratiqués et leurs cibles, afin de mesurer l’écart entre la population présente et la population objet des contrôles. L’analyse a porté sur six variables descriptives (sexe, âge, origine apparente, habillement, présence/absence de bagages, lieu) ainsi que sur leurs interactions. Les résultats révèlent une situation où se cumulent une discrimination directe basée sur l’apparence et une discrimination indirecte fondée sur un ensemble de caractéristiques qui, sans posséder en elles-mêmes un caractère ethnique ou racial, sont cependant distribuées de telle sorte qu’en fondant sur elles la décision de contrôler les individus concernés, on aboutit à des disparités entre les différents groupes.

Plan de l’article
  • Conclusion
  • Autres articles du dossier Articles