Articles

Mesurer les effets de la méthode de collecte des données

Application à l'enquête International Tobacco Control des Pays-Bas

par Mary E. Thompson  Du même auteur

      Y. Celia Huang  Du même auteur

      Christian BOUDREAU  Du même auteur

      Geoffrey T. Fong  Du même auteur

      Bas Van Den Putte  Du même auteur

      Gera E. Nagelhout  Du même auteur

      Marc C. Willemsen  Du même auteur

Résumé

Les enquêtes recourant à un mode mixte de collecte sont de plus en plus nombreuses, et il devient nécessaire de tester les écarts entre les réponses obtenues par téléphone et par internet. Cet article analyse les effets des différents modes de collecte en utilisant la vague 1 de l’enquête International Tobacco Control (ITC) des Pays-Bas réalisée par internet (CAWI) et par téléphone (CATI). Pour de nombreuses questions, les échantillons présentent des distributions de réponse différentes. C’est dû en partie à des effets de sélection, car les répondants sont recrutés par des procédures différentes et les échantillons n’ont pas les mêmes caractéristiques démographiques, et en partie à des facteurs d’administration des questions, les répondants traitant différemment les items de réponse en fonction du mode de collecte. L’objectif est ici de présenter une modélisation qui prend en compte à la fois les effets de sélection et d’administration dans une enquête utilisant un mode mixte de collecte. Le modèle est aussi intégré dans une analyse des réactions à des mentions figurant sur les paquets de cigarettes, d’après les enquêtes ITC aux Pays-Bas, en Allemagne, en France et au Royaume-Uni.

Plan de l’article
  • Distribution des réponses par CAWI et par CATI pour différentes questions ITC