La conjoncture démographique en France

Caractérisation des flux migratoires en France à partir des statistiques de délivrance de titres de séjour (1998-2013)

par Hippolyte d’Albis  Du même auteur

      Ekrame Boubtane  Du même auteur

Résumé

Cet article analyse les données administratives relatives aux titres de séjour qui sont utilisées pour calculer les flux de migration permanente et légale en France d’étrangers en provenance de pays tiers. Il présente et discute la base nationale AGDREF (Application de gestion des dossiers de ressortissants étrangers en France) et l’ensemble des hypothèses méthodologiques retenues pour la construction de ces flux. Les flux d’entrées et de sorties annuels sont établis pour la période 1998-2013 à partir des informations sur la détention de titres de séjour dont la durée de validité est d’un an et plus extraites annuellement de la base AGDREF. l’étude est décomposée en fonction des flux d’entrées par âge, sexe et nationalité des personnes migrantes, ainsi que par durée de validité et motif de délivrance du titre de séjour. Les flux d’entrées ont atteint leur niveau le plus élevé dans les années 2003-2005 et sont en légère diminution depuis. En 2013, le flux d’entrées s’est établi à 192 419 personnes. Les personnes immigrées sont majoritairement de jeunes adultes, ressortissants d’un pays d’Afrique et venant en France pour motif familial ou pour études. Au cours de la période 1998-2013, les sorties estimées sont toujours inférieures aux entrées.

Plan de l’article
  • Périmètre des personnes comptabilisées
  • Une base administrative relative aux titres de séjour
  • Choix des personnes comptabilisées dans les flux migratoires
  • Délivrance des titres de séjours
  • Méthode de calcul des flux d’entrées et de sorties
  • Caractéristiques des personnes immigrées
  • Caractéristiques des titres de séjour
  • Les flux d’entrées
  • Les flux de sorties
  • Conclusion