La conjoncture démographique en France

L’évolution démographique récente de la France et ses tendances depuis 70 ans

par Magali Mazuy  Du même auteur

      Magali Barbieri  Du même auteur

      Didier Breton  Du même auteur

      Hippolyte d’Albis  Du même auteur

Résumé

Au premier janvier 2015, la France comptait 66,3 millions d’habitants (dont 64,2 millions en France métropolitaine), soit un accroissement annuel de 4,5 ‰. La fécondité augmente légèrement, passant à 2,0 enfants par femme. Les femmes ont eu en moyenne leurs enfants à 30,2 ans, les hommes à 33,1 ans. Près de six enfants sur dix naissent hors mariage. Le solde migratoire varie peu. Parmi les migrants ayant obtenu un titre de séjour en 2013, la moitié ont reçu un titre pour motif familial, un peu moins du quart pour les études, 10 % pour motif humanitaire, 7 % pour le travail. Le nombre de mariages (pour les couples de sexe différent) est toujours en légère baisse. Depuis que le mariage a été ouvert aux couples de même sexe le 17 mai 2013, 17 000 mariages ont été enregistrés jusqu’à fin 2014. La saisonnalité des mariages a peu varié, alors que pour les pacs, le pic observé au deuxième trimestre a laissé place à une augmentation des pacs en fin d’année. L’âge moyen au mariage continue de reculer et atteint 34,6 ans pour les femmes et 37,2 ans pour les hommes en 2013. le nombre de décès en 2014 est provisoirement estimé à 559 300. L’espérance de vie des femmes est égale à 84,7 ans et celle des hommes à 79,2 ans, soit un écart de 5,5 ans qui se réduit au fil des années.

Plan de l’article
  • 66 millions de personnes
  • Une faible influence du solde migratoire sur la croissance totale
  • Une personne sur quatre est âgée de 60 ans et plus
  • Une légère augmentation des flux d’entrées
  • Une majorité d’adultes de moins de 35 ans, toujours plus de femmes que d’hommes
  • La moitié des titres sont délivrés pour motif familial, un quart pour les études
  • Stabilité des naissances
  • Près de six enfants sur dix naissent hors mariage
  • 10 % des enfants nés en 2014 portent le double nom de famille
  • La fécondité française était la plus élevée au sein de l’Union européenne en 2013
  • Fécondité et calendrier de fécondité des femmes et des hommes
  • Des IVG en hausse en 2013, mais le taux d’IVG suit l’évolution de la fécondité depuis 20 ans
  • Le nombre d’unions officialisées en 2012 et 2013 reste stable mais sous des formes diversifiées
  • Les unions officialisées des personnes de même sexe
  • La saisonnalité des pacs modifiée
  • Plus de pacs enregistrés chez les notaires pour les couples de même sexe
  • Près de trois quarts des mariages concernent deux célibataires
  • Des mariages toujours plus tardifs
  • Un écart d’âge entre conjoints inversé lorsque les hommes se marient jeunes
  • Premiers mariages par sexe et âge dans les générations
  • Divorces et ruptures de pacs
  • Moins d’enfants mineurs concernés par un divorce
  • Les dissolutions de pacs
  • Les remariages toujours en baisse
  • Sept décennies de progression de la durée de vie moyenne
  • Des progrès de la survie dans l’enfance à ceux de la survie aux grands âges
  • L’évolution de la mortalité par cause
  • Divergence et convergence des écarts de mortalité entre hommes et femmes
  • Vue d’ensemble
  • Annexe 1. Les enquêtes annuelles de recensement : une mesure sur un champ complet des flux d’entrées en France
    • Réconciliation des données des Enquêtes annuelles de recensement avec la source administrative aGDREF
  • Annexe 2. Bulletin de naissance (état civil)
  • Annexes statistiques
  • Autres articles du dossier La conjoncture démographique en France