Identification et changements d’identification des Autochtones en Australie : nouveaux résultats issus de l’appariement de microdonnées

par Paul Campbell  Du même auteur

      Nicholas Biddle  Du même auteur

      Yin Paradies  Du même auteur

      Karine Guerrouche  Du même auteur

Résumé

Les Australiens autochtones représentent une faible part de la population, mais leurs caractéristiques démographiques sont spécifiques. Pour cette raison, le Bureau australien de statistiques (ABS) et les chercheurs en calculent régulièrement des estimations de cette population. Les changements d’identification (d’autochtone à non autochtone, ou l’inverse) contribuent à la dynamique de cette population. Jusqu’à présent, on ne disposait pas de données individuelles sur la population australienne qui permettent d’analyser les caractéristiques des personnes changeant d’identification. À partir d’une nouvelle source de données contenant le plus vaste échantillon longitudinal d’Australiens autochtones (Australian Census Longitudinal Dataset, ACLD), nous montrons que sur le plan quantitatif, se déclarer autochtone n’est pas stable dans le temps. Les nouvelles identifications représentent une proportion considérable de l’augmentation de cette population observée entre 2006 et 2011. En outre, les autochtones nouvellement identifiés ne présentent pas les mêmes caractéristiques que les personnes identifiées comme autochtones aux deux dates. Ils vivent plus souvent dans les villes (et peu dans les zones les plus reculées) et ont une situation socioéconomique plus favorable, ce qui n’est pas sans conséquences pour le choix et la mise en œuvre des politiques à mener.

Plan de l’article
  • I. L’Australian Census Longitudinal Dataset (ACLD)
  • II. Les erreurs d’appariement dans l’ACLD
  • III. Le changement de statut
    • 1. Nombre de transitions
    • 2. Structure par âge et par sexe
    • 3. La cohérence au sein des familles
    • 4. Transitions et exogamie
    • 5. Répartition géographique
  • IV. Modélisation du changement d’identification individuelle
    • Le statut en 2006
    • L’âge en 2006
    • Le sexe en 2006
    • Le changement de résidence principale entre 2001 et 2006
    • La résidence principale dans une zone reculée en 2006
    • Le statut du partenaire en 2006
    • L’emploi en 2006
    • Les études secondaires en 2006
  • Conclusion
  • Annexes