Vivre en couple pour la deuxième fois

par Vianney Costemalle  Du même auteur

Résumé

Depuis le début des années 1950, les trajectoires conjugales et familiales se diversifient du fait, notamment, de l’augmentation des divorces et des séparations. Les études portant spécifiquement sur les deuxièmes unions sont pourtant rares. À partir de l’Étude des parcours individuels et conjugaux (Épic, Ined-Insee, 2013-2014), menée en France métropolitaine, cette note esquisse un portrait de ces nouveaux couples. On compare d’abord les caractéristiques du premier et du deuxième conjoint. La plupart du temps, ce dernier est plus jeune que le premier, appartient à une autre catégorie sociale et a déjà vécu en couple précédemment. On analyse ensuite la stabilité de la deuxième union, en particulier en lien avec le passé familial des enquêtés et de leurs nouveaux conjoints. Lorsque les deux conjoints sont déjà parents chacun de leur côté, la deuxième union présente un risque de rupture plus important, et une moindre probabilité de donner naissance à d’autres enfants.

Plan de l’article