Le jury international et le lauréat 2015


La lauréate 2015 du prix jeune auteur est :



Emanuela Struffolino (Berlin Social Science Center) pour son article :


Le rôle de l’emploi et de l’instruction sur la santé perçue des mères de famille monoparentale en Suisse (Télécharger)

Emanuela Struffolino, Laura Bernardi, Marieke Voorpostel

Les mères sans conjoint et avec des enfants à charge sont plus susceptibles d’être sans emploi et pauvres, facteurs qui augmentent les risques d’être également en mauvaise santé. En Suisse, l’insuffisance des politiques de conciliation entre travail et famille et une fiscalité qui avantage les couples mariés adoptant une division traditionnelle du travail se traduisent par de faibles taux de participation des mères au marché du travail. Pour le cas particulier des mères seules vivant avec leurs enfants, l’emploi peut être associé à une meilleure santé parce qu’il atténue les difficultés économiques liées au fait d’être le seul pourvoyeur de ressources du foyer. Cependant, le travail peut représenter un facteur de stress supplémentaire étant donné que les mères seules assument la majeure partie des soins aux enfants. Comment l’état de santé autodéclaré est-il associé à la situation familiale et le statut d’emploi en Suisse ? Nos analyses à partir du Panel suisse de ménages (vagues 1999-2011) montrent que les mères seules qui sont hors du marché du travail présentent plus de risques de déclarer un mauvais état de santé, en particulier si elles sont titulaires d’un diplôme du deuxième cycle de l’enseignement secondaire. En revanche, les mères seules se déclarent en meilleure santé si elles travaillent à temps plein plutôt qu’à temps partiel, alors que c’est l’inverse pour les mères en couple.


Jury international


Présidente du jury : Marianne Kempeneers (Université de Montréal)


Membres du jury :

Nico Kielman (Université d’Oslo)

Emmanuelle Cambois (Ined, Paris)

Bruno Schoumaker (Université catholique de Louvain)

Olivia Samuel (Université de Versailles Saint-Quentin, rédactrice en chef de Population).


Les candidats


À l’occasion de la première édition du prix jeune auteur·e, la revue Population a reçu 26 articles, très variés et de grande qualité, témoins d’une relève internationale, dynamique et prometteuse pour l’avenir de la démographie. Les candidat·e·s représentaient 11 pays et couvraient quatre continents, Europe, Afrique, Asie et Amérique du Nord. Onze articles ont été soumis en anglais et quinze en français. Quant aux thématiques, elles traversent bien sûr les champs classiques de la démographie (fécondité, nuptialité, mortalité et migration) mais pas uniquement (éducation, travail, logement…), selon des perspectives et des méthodologies très diverses, alliant parfois des données quantitatives et qualitatives.


Le déroulement du concours 2015


Des 26 textes reçus, une première sélection a conduit à en éliminer 4. Les 22 autres articles ont chacun été évalués par deux lecteurs externes anonymes. Lors de la délibération finale, le 9 février 2016, les discussions ont porté non seulement sur l’attribution du prix, mais aussi sur la proposition à certains candidats d’une soumission révisée de leur article au comité de rédaction de Population.

Compte tenu du succès de ce prix, la revue réitère ce concours pour l’année 2016, et j’invite chaleureusement les jeunes auteur·e·s travaillant sur des thématiques démographiques à y participer.


Marianne Kempeneers