Doron Claude-Olivier, 2016, L’homme altéré : races et dégénérescence (xviie-xixe siècles), Paris, Champ Vallon, 592 p.

Bibliographie critique
Par Marine Dhermy-Mairal
Depuis les années 2000 en France, la notion de « race » est de retour, sous une forme génétique et populationnelle. On peut s’interroger pourtant sur la réalité de sa prétendue disparition en biologie et en médecine au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, comme il est devenu désormais banal de l’affirmer. Sa conceptualisation moderne ne serait-elle pas plutôt le fruit d’une série de transformations...
Voir l'article sur Cairn.info